Soutien scolaire            

HPSoft: Soutien scolaire à La Colle sur Loup

MATHS - PHYSIQUE

De la 6e à la Terminale

www.hpsoft.org/soutien.html


 

Comment gérer ton stress et l'angoisse de la page blanche (pour les collégiens, lycéens et étudiants)

 

Le mécanisme du stress

• Stimulus stressant (le bac est dans un mois !!!): le cœur s'emballe, l'estomac se noue et les muscles fléchissent.

Lors de cette première phase d'alerte, un maximum d'énergie est mis à la disposition de l'organisme pour qu'il puisse réagir vite et bien à la situation. Une décharge d'adrénaline commandée par le cerveau, entraîne une accélération du rythme cardiaque et facilite la libération de sucre par le foie. Les muscles disposent alors de toutes les ressources nécessaires (oxygène et sucre) pour se mettre rapidement en action. Parallèlement, la mémoire, la réflexion et la vision sont améliorées.

• Si le stress se poursuit, l'organisme entre dans une phase de résistance. Il sollicite de nouvelles ressources énergétiques et tente de rétablir son équilibre. À ce stade, le stress a une action bénéfique sur l'organisme d'un point de vue biologique.

• S'il se prolonge davantage, le stress provoque une phase d'épuisement. L'organisme n'a plus les ressources énergétiques suffisantes pour continuer à gérer la situation. On devient fatigué, irritable, voire déprimé.

 

• Le stress modifie le comportement et la perception de l'environnement et cela peut avoir des conséquences néfastes. Ainsi, le sentiment d'urgence, ressenti par exemple à l'approche d'un examen, constitue une charge mentale importante qui risque de prendre le pas sur tout le reste : la personne trop stressée néglige alors son sommeil, son alimentation, absorbe des excitants et des drogues (comme le tabac ou l'alcool) au mépris de sa santé et de sa sécurité.

Avant l'examen:

S'organiser: Pour éviter le stress en continu, retour à la case «planning » : une bonne organisation du travail te permettra d'anticiper, d'éviter la précipitation, de mieux gérer les imprévus.

Une bonne hygiène de vie:

• Au quotidien, il est important de respecter son rythme veille/sommeil habituel en se couchant et se levant à des heures régulières : sept nuits consécutives écourtées de deux heures de repos équivalent à une nuit blanche

Mange équilibré et dans le calme, préférer les aliments qui apportent de l'énergie (crudités, fruits, légumes, poulet, grillades, œufs durs, féculents) aux sucreries et aux aliments riches en graisses.

Le sport ! La natation, par exemple, améliore les capacités physiques (respiration, force, etc.) et libère les tensions musculaires.

• Enfin, la veille de chaque épreuve, réunis toutes les conditions pour ne pas stresser : lève-toi suffisamment tôt pour partir « réveillé », assure-toi bien que votre réveil sonnera, couche-toi tôt…

Attention aux écrans: Les écrans: téléphone, tablette, ordinateur... consomment énormément de temps (Facebook...): apprend à le gérer! Leur lumière bleutée limite la sécrétion de mélatonine, l'hormone du noir qui te pousse à dormir. La lumière des écrans en fin de journée est catastrophique pour le sommeil,

Apprend à respirer: respire  lentement, profondément, et avec le ventre, pas avec la poitrine. Au début, il faut se forcer et ensuite tu t'habitues.

 

Pendant l'examen:

 Evite de penser négatif: Transforme mentalement les pensées négatives en pensées positives:

Evite de penser "je ne vais pas y arriver" mais essaie plutôt de te répéter en boucle: " je l'ai déjà fait", "je peux faire ça".

Au lieu de te dire "Impossible pour moi de terminer ça dans le temps imparti", répète plutôt dans ta tête: "Je suis capable de répondre à la plupart des questions posées".

Au début, se répéter ça parait un peu idiot, inutile mais à partir d'un certain moment, ça commence à fonctionner et si tu persistes, tu finis par le faire sans y penser.

 
Persévére: Si, lors d'un examen ou d'un concours, tu rates une question, tu dois persévérer et aller jusqu'au bout, jusqu'à la dernière minute. Sinon, si tu rates l'examen de 1/2 points ou le concours de deux places, tu regretteras éternellement de ne pas avoir vraiment essayé.

 
Connait tes limites: si tu prépares et passes l'examen du mieux que tu peux et que tu rates, tu auras la satisfaction d'avoir tout fait pour ça et tu n'auras pas de regrets.

Il y aura toujours un premier et meilleur que toi, il y en aura toujours un qui, peut-être en travaillant moins (ou en prétendant travailler moins) aura de meilleurs résultats (au moins dans une matière). Ce n'est pas une raison pour te décourager: tu travailles pour toi.

 
Protège-toi des autres: apprend à écouter "de loin" les réflexions de ses camarades: "tu es nul", j'ai fait mieux que toi...". Ils ne sert à rien d'écouter les gens qui ne sont pas qualifiés pour parler: l'avis et les conseils du professeur sont intéressants. Ceux des camarades, pas forcément.

 
Les parents stressent pour la réussite de leurs enfants (ce qui est normal) et transmettent (facilement) ce stress à leurs enfants (souvent sans s'en rendre compte). Apprend à identifier et relativiser ce facteur de stress.

 
Déconnecte: En dehors des périodes scolaires et travail scolaire à la maison: il faut déconnecter en t'efforçant d'oublier tes soucis scolaires:  Le sport, les amis: là aussi, il faut apprendre à séparer et isoler ces périodes.

www.hpsoft.org/soutien.html


Cette page a té remise à jour le 20/01/2017